Les GAEC ont 50 ans

                       

1962 - 2012
Les GAEC 50 ans... d'avance !


« L’idéalisme de la communauté ne se sépare jamais du réalisme du tracteur »

René Colson

           

La loi GAEC a eu 50 ans le 8 août 2012. C’est au sortir de la seconde guerre mondiale que l’agriculture a enclenché sa révolution communautaire. Celle-ci a d’abord été le fait d’hommes et de femmes qui ont su se rencontrer et inventer ensemble des solutions qui changent leurs vies.

Face à une mécanisation et à des phénomènes d’agrandissement dont les effets étaient déjà prévisibles, certains agriculteurs ont eu la prescience, dès les années 40, des changements à venir et des solutions envisageables pour que ceux-ci nuisent le moins possible aux agriculteurs voire, puissent être la source d’une amélioration de leurs conditions de vie.

Parmi ce petit groupe de visionnaires le plus important pour l’agriculture de groupe fut René Colson. Infatigable penseur de son métier, il parcourt la France de 1945 à 1948, fonde des groupes de réflexion, fédère les bonnes volontés, tout en continuant de s’occuper de son exploitation agricole, et organise en 1948 une première rencontre de réflexion, dans la Drôme, sur les communautés en agriculture. C’est à cette occasion qu’un embryon d’organisation se constitue au sein du SCIR (Syndicat central d'initiatives rurales), un secrétariat d’abord, un service « communauté et association rurale » ensuite.

Cet embryon deviendra officiellement, les 3 et 4 mars 1951, l’Union des Ententes et Communautés Rurales (UECR), fondé par René Colson qui décèdera le 15 octobre de cette même année. Si le décès de son inspirateur faillit lui porter un coup fatal, la graine était plantée et pendant 10 ans, de difficultés en tâtonnements, l’idée de l’agriculture de groupe fit son chemin par la réflexion et l’expérimentation.

D’ailleurs, l’UECR deviendra, en 1961, l’union des groupements pour l’exploitation agricole (UGEA devenue GAEC & SOCIÉTÉS en 1991) et son bulletin d’information, l’ancien bulletin de liaison de l’UECR dont le premier numéro date de janvier 1953, s’appellera Agriculture de groupe.
 



Grâce à l’action de ces pionniers et des agriculteurs qui ont su les suivre, le principe des GAEC apparaît enfin dans la loi d’orientation agricole de 1960, mais il faut attendre la loi du 8 août 1962 complémentaire à la  loi d’orientation agricole, pour que soit défini un statut juridique approprié pour les groupements agricoles d’exploitation en commun.

Les principes établis par cette loi sont le fruit des expériences et réflexions menées au sein de l’UECR, mises en œuvre, notamment à travers les décrets d’application de 1964, modifiées et actualisées par l’UGEA puis GAEC & SOCIÉTÉS.

L’ambition des promoteurs du GAEC a été exprimée dans le premier numéro du Bulletin de liaison de l’Union des Ententes & Communautés Rurales, ancêtre d’Agriculture de groupe, ils ont eu le courage d’écrire « ce ne sont pas simplement des structures d’exploitations différentes que nous créons… mais une société nouvelle ». Il s’agit là d’un objectif moral à traduire dans des réalisations pratiques et efficaces, et ceci est encore la marque du mouvement GAEC.

  GAEC & SOCIÉTÉS
11, rue de La Baume 75008 Paris
Tél. 01 53 89 12 20 

ansgaec@ansgaec.org